News

Découvrez les dernières nouvelles sur le Groupe et l’actualité du secteur éolien.

Décembre 2015, en France
COP 21 : un accord sur le climat adopté à Paris !

Le 12 décembre 2015, après 15 jours de négociations, les délégués de 195 pays ont clôturé la 21ème conférence de l’ONU sur le climat par l’adoption d’un accord devant entrer en vigueur en 2020.

Le texte fixe notamment comme objectif de contenir l’augmentation moyenne de la température de la planète au-dessous de 2°C d’ici la fin du siècle. Chaque pays devra contribuer à cet objectif en fonction de son niveau de développement. Les contributions nationales seront réexaminées tous les 5 ans.

Également, un minimum de 100 milliards de dollars sera apporté, chaque année à partir de 2020, par les pays développés aux pays émergents, pour financer des projets destinés à lutter contre le changement climatique.

Cet accord, largement qualifié d’« historique », repose sur une vision de long terme vers un modèle sobre en carbone et permettra d’accélérer la transition énergétique dans le monde.

Septembre 2015, en France
10 000 MW éoliens raccordés en France

À quelques semaines de la Conférence de Paris sur le climat (COP 21), prévue en décembre 2015, le parc éolien français a franchi le cap des 10 000 MW raccordés au réseau électrique.

Ces installations permettent de couvrir les besoins en électricité domestique d’un peu plus de 6 millions de foyers, a commenté le Syndicat des Énergies Renouvelables dans un communiqué.

L’objectif de la France est d’atteindre 19 000 MW éoliens terrestres installés en 2020.

Mars 2015, en Belgique
L’Europe ouvre le chemin vers la conférence sur le climat de Paris de fin 2015

Dès fin février 2014, la Commission européenne a publié ses engagements climatiques en perspective de l’accord qui devrait aboutir à Paris lors de la 21ème conférence internationale sur le climat en décembre 2015. En ligne avec son Paquet Énergie-Climat 2030, l’Europe se fixe comme objectif de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40 % d’ici à 2030, par rapport à 1990.

L’Europe est la première à présenter ses engagements. Chaque pays signataire devra avoir annoncé son projet de contribution d’ici fin mai 2015. Les positions de la Chine et des États-Unis sont particulièrement attendues. L’objectif est d’atteindre un effort global qui permette de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40 % d’ici 2050, par rapport à 2010.

Janvier 2015, en France
Avancement des travaux du parc de la Haute Borne

FUTUREN réalise actuellement la construction d’un nouveau parc éolien dans la Somme, sur les communes de Languevoisin-Quiquery, Breuil et Billancourt. Avec 7 éoliennes de 3 MW chacune, la capacité installée du futur parc atteindra 21 MW.

La construction a commencé en février 2014 par le terrassement des pistes d’accès et des plate-formes de grutage. Les travaux de génie civil ont ensuite permis la réalisation des sept fondations. Le chantier est maintenant prêt pour la pose du réseau inter-éolien, en attendant l’arrivée des éoliennes sur site.

La mise en service du parc est prévue pour le second semestre de l’année 2015.

Décembre 2014, en France
Lima : un accord in extremis pour réduire les émissions de CO2

Dimanche 14 décembre 2014 a pris fin la 20ème conférence de l’ONU sur le climat, qui s’est tenue à Lima au Pérou.

À l’issue de deux semaines de discussions et plus de 30 heures de prolongation, les 195 pays présents sont parvenus à un accord : chaque pays devra, courant 2015, définir sa propre contribution à l’effort mondial de réduction des émissions de gaz à effet de serre. À l’heure où la croissance des émissions mondiales conduirait vers un réchauffement compris entre 3 à 4°C, les engagements devront permettre une baisse globale des émissions de 40 % à 70 % d’ici 2050, dans le but de limiter à 2°C la hausse de la température de la planète d’ici la fin du siècle.

L’accord conclu est un premier pas vers le rendez-vous attendu que sera la conférence sur le climat de Paris qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015. L’objectif y sera de signer un grand accord mondial devant entrer en vigueur en 2020, engageant pays industrialisés et pays en développement dans une action commune contre le réchauffement climatique.

Avril 2013, en France
Fady Khallouf a participé au Forum Nouveau Monde 2013

Le Forum Nouveau Monde est une rencontre annuelle de débats et d’échanges autour des grandes questions économiques. L’édition 2013 s’est tenue le mercredi 17 avril 2013 au siège de l’OCDE à Paris. Fady Khallouf, Directeur Général, était orateur à l’occasion de la session 2   « Rareté, soutenabilité, compétitivité : quelle(s) énergie(s) pour le monde de demain ? » aux côtés de Delphine Batho, alors Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, Gérard Mestrallet, Président-Directeur Général de GDF-Suez, Yves-Louis Darricarrere, Directeur Général Upstream de Total et Fatih Birol, Économiste en chef à l’Agence Internationale de l'Énergie.

La conscience de l’urgence environnementale et la nécessité de réduire les émissions de CO2 imposent à un nombre croissant de pays d’adapter leur bouquet énergétique et, parfois, leur modèle de production. Quel choix énergétique pour accompagner la croissance économique ? Comment produire une énergie propre moins chère ?