Communiqués

Télécharger Imprimer Retour
FUTUREN maintient son EBITDA en dépit de conditions de vent défavorables   (08/09/2017 08:00)

Les comptes consolidés du Groupe FUTUREN pour le premier semestre 2017 ont été arrêtés par le Conseil d'administration du 6 septembre 2017, en présence des Commissaires aux comptes.

Le rapport financier semestriel 2017 est disponible sur le site Internet du Groupe www.futuren-group.com.

(en milliers d'euros) Premier semestre 2017 Premier semestre 2016 Variation
Chiffre d'affaires 29 847 31 275 (1 428)
EBITDA 17 317 17 238 79
Résultat opérationnel 2 863 6 489 (3 626)
Résultat financier (3 710) (4 829) 1 119
Impôts sur les résultats (2 250) (80) (2 170)
Résultat net de l'ensemble consolidé (3 100) 2 038 (5 138)
Dont part du Groupe (3 279) 1 482 (4 761)

La marge d'EBITDA sur chiffre d'affaires atteint 58 % au premier semestre 2017.

Le résultat opérationnel du premier semestre 2017 est de 2,9 millions d'euros, en retrait de 3,6 millions d'euros par rapport au premier semestre 2016. Le semestre a été impacté, en particulier, par une charge non-récurrente de 3,6 millions d'euros liée à la préparation des opérations sur le capital initiées par FUTUREN et par un déficit de production lié aux conditions de vent défavorables, partiellement compensé par des mises en service.
 

1. Faits marquants du premier semestre 2017

Poursuite du développement

FUTUREN poursuit activement sa politique de développement qui vise à mettre en service des parcs éoliens pour compte propre afin de renforcer sa principale activité de vente d'électricité.

Début janvier 2017, FUTUREN a mis en service le parc éolien des Monts. Situé dans le département de l'Aube, sur le territoire des communes de Sainte-Maure et Saint-Benoît-sur-Seine, ce parc comprend 4 éoliennes de 3,3 MW, soit une capacité totale de 13,2 MW. Les travaux de construction avaient débuté en mars 2016 et se sont déroulés avec succès, conformément au calendrier établi. Cette mise en service a porté à 372 MW la capacité exploitée par FUTUREN pour son propre compte.

En mars 2017, FUTUREN a finalisé le financement et lancé les travaux de construction pour son projet de Courant-Nachamps, situé sur le territoire des communes de Courant et de Nachamps, dans le département de la Charente-Maritime. Avec 7 éoliennes délivrant une puissance unitaire de 3 MW, la capacité totale du parc atteindra 21 MW. Selon le calendrier prévu, les travaux de construction ont débuté en mars 2017. La mise en service du parc est prévue pour début 2018.

En mai 2017, FUTUREN a obtenu un nouveau permis de construire, purgé de tout recours, pour installer 9 éoliennes sur la commune de Demange-aux-Eaux, dans le département de la Meuse. La capacité du futur parc est estimée à 20 MW. Cette nouvelle autorisation a porté à 88 MW la capacité cumulée des projets détenus par le Groupe en France ayant reçu toutes les autorisations purgées de tout recours, incluant le projet de Courant-Nachamps, la deuxième tranche du projet des Monts (35 MW dans l'Aube), le projet de Faydunes (12 MW dans l'Aveyron) et désormais le projet de Demange.

Prise de participation majoritaire du groupe EDF Energies Nouvelles dans le capital de FUTUREN

Au cours du premier semestre 2017, FUTUREN a mené une analyse des options stratégiques et des possibles évolutions du Groupe et de son actionnariat. Cela a conduit à la mise en œuvre d'un processus compétitif visant à faire entrer au capital un actionnaire majoritaire de long terme à l'issue duquel le groupe EDF Energies Nouvelles a été sélectionné. Le groupe EDF Energies Nouvelles a ainsi acquis, le 9 juin 2017, auprès du concert d'actionnaires majoritaires, 61,6 % des actions (au prix unitaire de 1,15 €) et 96,0 % des OCEANEs (au prix unitaire de 9,37 € coupon détaché) de FUTUREN, représentant 67,2 % du capital de la Société sur une base pleinement diluée après conversion des OCEANEs.

Dépôt d'un projet d'offre publique d'achat simplifiée sur les titres FUTUREN par le groupe EDF Energies Nouvelles

Conformément aux lois et réglementations applicables, suite à sa prise de participation majoritaire, le groupe EDF Energies Nouvelles a déposé le 20 juin 2017 auprès de l'Autorité des marchés financiers (« AMF ») un projet d'offre publique d'achat simplifiée portant sur l'ensemble des actions et des obligations restantes de FUTUREN, au prix de 1,15 € par action et 9,37 € coupon détaché par OCEANE, soit aux mêmes conditions que l'acquisition réalisée le 9 juin 2017 auprès des précédents actionnaires majoritaires de FUTUREN.

Au 30 juin 2017, ce projet d'offre restait soumis à l'examen de l'AMF. Les résultats de l'offre sont présentés au paragraphe « Événements postérieurs à la date de clôture des comptes semestriels » ci-après.

Changements au sein du Conseil d'administration de FUTUREN

Constatant le changement de contrôle de la Société, le Conseil d'administration de FUTUREN du 9 juin 2017 a pris acte des démissions de leur fonction d'administrateur de Michel Meus, jusqu'alors président du Conseil, de Fady Khallouf et de Jérôme Louvet, et a pourvu à leur remplacement en cooptant trois administrateurs sur proposition d'EDF Energies Nouvelles : Bruno Fyot, qui assume également la fonction de Président du Conseil, Denis Rouhier, qui assume également la fonction de Président du Comité d'audit, et Bénédicte Gendry. L'Assemblée générale des actionnaires de FUTUREN du 28 juin 2017 a ratifié ces trois cooptations et nommé deux nouveaux administrateurs sur proposition d'EDF Energies Nouvelles, Nathalie Guyot et Nicolas Couderc.

Remboursement partiel des OCEANEs

Conformément aux termes en vigueur de ses OCEANEs, FUTUREN a procédé, le 2 janvier 2017, au remboursement partiel de son emprunt obligataire à hauteur de 1,702 € par OCEANE et au paiement des intérêts semestriels.
 

2. Activité du Groupe au premier semestre 2017

Compte de résultat consolidé

  • Chiffre d'affaires consolidé

Le chiffre d'affaires consolidé de FUTUREN atteint 29,8 millions d'euros pour le premier semestre 2017, en retrait par rapport au premier semestre 2016.

(en milliers d'euros) Vente d'électricité Développement et
gestion de parcs
Total consolidé
Premier semestre 2017 27 289 2 558 29 847
Premier semestre 2016 28 078 3 197 31 275
Variation - 3 % - 20 % - 5 %

L'activité Vente d'électricité enregistre un chiffre d'affaires de 27,3 millions d'euros au premier semestre 2017, en retrait de 3 % par rapport au premier semestre 2016. L'effet positif lié aux mises en service récentes en France est compensé par la baisse de la production due aux conditions de vent moins favorables qu'au premier semestre 2016, particulièrement en France.

L'activité Vente d'électricité est adossée à des contrats de rachat de l'électricité produite à tarifs garantis sur 15 à 20 ans en fonction des pays. Cette activité sécurisée représente 91 % du chiffre d'affaires consolidé au premier semestre 2017.

L'activité Développement et gestion de parcs enregistre un chiffre d'affaires de 2,6 millions d'euros au premier semestre 2017, en retrait par rapport au premier semestre 2016, le Groupe ayant enregistré des prestations de développement pour compte de tiers au premier semestre 2016.

  • EBITDA

L'EBITDA consolidé de FUTUREN atteint 17,3 millions d'euros pour le premier semestre 2017, stable par rapport au premier semestre 2016.

(en milliers d'euros) Vente d'électricité Développement et
gestion de parcs
Total consolidé
Premier semestre 2017 18 835 (1 517) 17 317
Premier semestre 2016 19 926 (2 689) 17 238
Variation - 5 % + 44 % -

En ligne avec l'évolution du chiffre d'affaires, l'EBITDA de l'activité Vente d'électricité s'établit à 18,8 millions d'euros au premier semestre 2017, en retrait de 5 % par rapport au premier semestre 2016. La marge d'EBITDA sur chiffre d'affaires de l'activité s'élève à 69 % au premier semestre 2017, pénalisée par la faiblesse du vent observée.

Malgré un chiffre d'affaires en retrait, l'activité Développement et gestion de parcs a amélioré son EBITDA, ayant bénéficié, sur la période, de la réduction des charges externes et de l'effet positif de l'annulation d'une dette fournisseur litigieuse.

Au total, la marge d'EBITDA sur chiffre d'affaires consolidé atteint 58 % au premier semestre 2017.

  • Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel de FUTUREN atteint 2,9 millions d'euros au premier semestre 2017, contre 6,5 millions d'euros au semestre 2016, le premier semestre 2017 ayant été impacté par une charge non-récurrente de 3,6 millions d'euros liée à la préparation des opérations sur le capital initiées par FUTUREN.

(en milliers d'euros) Premier semestre 2017 Premier semestre 2016
EBITDA 17 317 17 238
Dotations aux amortissements (10 764) (9 962)
Autres produits et charges non-courants (4 263) (425)
Quote-part dans le résultat des entreprises associées 21 7 676
Pertes de valeur (4) (5 500)
Autres 555 (2 538)
Résultat opérationnel 2 863 6 489

Les dotations aux amortissements, associées, dans leur grande majorité, aux parcs éoliens détenus et contrôlés par le Groupe, sont en augmentation sur le premier semestre 2017, du fait des mises en service intervenues en France en octobre 2016 et janvier 2017, pour une capacité cumulée de 31,2 MW.

Dans le cadre de la préparation des opérations sur le capital initiées par FUTUREN, ayant inclus une prise de participation majoritaire par le Groupe EDF Energies Nouvelles, une offre publique d'achat simplifiée initiée par le groupe EDF Energies Nouvelles et une augmentation de capital suite à la conversion de la quasi-totalité des OCEANEs en circulation, FUTUREN a engagé des frais à hauteur de 3,6 millions d'euros sur le premier semestre 2017. Excluant ces charges non-récurrentes, le résultat opérationnel pour le premier semestre 2017 aurait été en ligne avec le résultat opérationnel du premier semestre 2016.

Il est rappelé qu'au premier semestre 2016, le Groupe avait enregistré plusieurs éléments non-récurrents, essentiellement liés aux activités italienne et allemande, dont les effets se compensaient globalement.

  • Résultat financier

Le résultat financier de FUTUREN représente une charge nette de 3,7 millions d'euros pour le premier semestre 2017, comparée à une charge nette de 4,8 millions d'euros pour le premier semestre 2016. Cette amélioration significative est essentiellement liée à la réduction de la charge d'intérêts liée aux OCEANEs.

(en milliers d'euros) Premier semestre 2017 Premier semestre 2016
Charge d'intérêts nette liée à l'emprunt obligataire convertible (1 170) (2 004)
Charge d'intérêts nette liée aux parcs éoliens (3 665) (3 477)
Autres 1 125 652
Résultat financier (3 710) (4 829)

La charge d'intérêts nette liée à l'emprunt obligataire convertible s'élève à 1,2 million d'euros pour le premier semestre 2017, en diminution de 0,8 million d'euros par rapport au premier semestre 2016, du fait de la réduction du nombre, de la valeur nominale et du taux d'intérêt des OCEANEs entre les périodes. La conversion de la quasi-totalité des OCEANEs en circulation au cours des mois de juillet et août 2017 rendra négligeable la charge d'intérêts liée aux OCEANEs sur les prochains semestres.

La charge d'intérêts nette liée aux parcs éoliens est en augmentation sur le semestre, essentiellement liée aux parcs éoliens mis en service fin 2016 et début 2017.

  • Impôts sur les résultats

Les impôts sur les résultats représentent une charge nette de 2,3 millions d'euros au premier semestre 2017 alors que la charge d'impôts sur les résultats était quasi-nulle au premier semestre 2016. Cette variation concerne essentiellement les impôts différés.

  • Résultat net de l'ensemble consolidé

Le résultat net de l'ensemble consolidé pour le premier semestre 2017 est une perte de 3,1 millions d'euros, essentiellement impactée par une charge non-récurrente de 3,6 millions d'euros liée à la préparation des opérations sur le capital initiées par FUTUREN.

FUTUREN avait enregistré un bénéfice de 2,0 millions d'euros au premier semestre 2016.
 

Endettement et tresorerie

L'endettement financier net du Groupe s'élève à 126,5 millions d'euros au 30 juin 2017, en baisse de 6,3 millions d'euros au cours du premier semestre 2017.

(en milliers d'euros) 30/06/2017 31/12/2016
Emprunt obligataire convertible (OCEANEs) (39 347) (49 937)
Financements bancaires des parcs et projets (174 088) (149 101)
Autres passifs financiers (27 827) (28 275)
Trésorerie et équivalents de trésorerie 95 196 74 748
Autres actifs financiers (prêts et créances) 19 601 19 782
Endettement financier net (126 463) (132 783)

L'emprunt obligataire convertible diminue de 10,6 millions d'euros sur le semestre, reflétant le remboursement partiel anticipé intervenu en janvier 2017, selon les termes en vigueur des OCEANEs.

Les financements bancaires liés aux parcs et projets détenus et contrôlés par FUTUREN augmentent de 25,0 millions d'euros sur le semestre, notamment en raison du tirage sur le financement du projet de Courant-Nachamps actuellement en construction.

La trésorerie de FUTUREN est en augmentation de 20,4 millions d'euros sur le semestre. Les activités opérationnelles ont dégagé un flux net de 19,8 millions d'euros. Des souscriptions de financements de projet nettes des remboursements ont permis de dégager 25,0 millions d'euros supplémentaires. En contrepartie, le Groupe a poursuivi ses investissements à un rythme soutenu en consacrant 10,7 millions d'euros à l'avancement de ses projets, remboursé partiellement son emprunt obligataire à hauteur de 10,4 millions d'euros et payé les intérêts dus pour 4,3 millions d'euros.
 

3. Événements postérieurs à la date de clôture des comptes semestriels

Décision de conformité de l'AMF sur l'offre publique d'achat simplifiée initiée par le groupe EDF Energies Nouvelles

Le 20 juin 2017, le groupe EDF Energies Nouvelles a déposé auprès de l'AMF un projet d'offre publique d'achat simplifiée portant sur l'ensemble des actions et des obligations restantes de FUTUREN, au prix de 1,15 € par action et 9,37 € coupon détaché par OCEANE. Le projet d'offre a reçu le visa de l'AMF le 4 juillet 2017. L'offre a été ouverte du 6 au 19 juillet 2017.

Première conversion d'OCEANEs détenues par le groupe EDF Energies Nouvelles

Suite au changement de contrôle de la Société intervenu le 9 juin 2017 et à la décision de conformité de l'AMF en date du 4 juillet 2017 sur l'offre publique d'achat simplifiée initiée par le groupe EDF Energies Nouvelles, le ratio de conversion des OCEANEs en actions a été temporairement porté à 8,16 actions FUTUREN par OCEANE (au lieu de 7,266 actions FUTUREN par OCEANE sans ajustement temporaire, conformément au contrat d'émission des OCEANEs figurant en annexe de la note d'opération ayant reçu le visa n°14-591 de l'AMF le 7 novembre 2014) entre le 6 juillet 2017 et le 15ème jour ouvré suivant la date de publication par l'AMF de l'avis de résultat de l'offre.

Sur la base du ratio temporairement ajusté, le groupe EDF Energies Nouvelles a converti, le 14 juillet 2017, 5 916 569 OCEANEs et a reçu 48 279 202 nouvelles actions FUTUREN, représentant 17,5 % du capital.

Résultats de l'offre publique d'achat simplifiée sur les titres FUTUREN initiée par le groupe EDF Energies Nouvelles

À la clôture, le 19 juillet 2017, de l'offre publique d'achat simplifiée ayant visé les actions et les OCEANEs de la Société FUTUREN, le groupe EDF Energies Nouvelles détenait 240 855 625 actions FUTUREN [1], représentant autant de droits de vote, soit 87,52 % du capital et au moins 87,23 % des droits de vote de FUTUREN, ainsi que 105 601 OCEANEs.

Deuxième conversion d'OCEANEs détenues par le groupe EDF Energies Nouvelles

Sur la base du ratio temporairement ajusté, le groupe EDF Energies Nouvelles a converti, le 28 juillet 2017, les 105 601 OCEANEs qu'il détenait à l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée et a reçu 861 704 nouvelles actions FUTUREN.

Rachat anticipé d'une partie des OCEANEs

En conséquence du changement de contrôle de la Société intervenu le 9 juin 2017, les porteurs d'OCEANEs avaient la possibilité de demander le rachat anticipé de tout ou partie de leurs OCEANEs du 6 juillet 2017 au 20 juillet 2017.

Dans ce cadre, FUTUREN a racheté, à la demande de leurs porteurs, 48 081 OCEANEs au prix unitaire de 6,322 euros majoré des intérêts échus au titre de la période courue depuis le 1er juillet 2017, et annulé les obligations correspondantes.

Autres conversions d'OCEANEs et nouveau capital social de FUTUREN

Sur la base du ratio temporairement ajusté, des détenteurs d'OCEANEs ont converti, début août 2017, 1 040 OCEANEs et ont reçu 8 486 nouvelles actions FUTUREN.

Au 6 septembre 2017, après la création de 49 149 392 actions suite au changement de contrôle de la Société, le capital social de FUTUREN se compose de 276 084 842 actions, dont 87,55 % 1 détenues par le groupe EDF Energies Nouvelles.

Au 6 septembre 2017, après les conversions de juillet et août 2017 et le rachat anticipé d'une partie des OCEANEs intervenus suite au changement de contrôle de la Société, il reste 13 614 OCEANEs en circulation détenues par des tiers, rendant négligeable la dette obligataire résiduelle.

Nomination d'Alexandre Morin en tant que Directeur Général Délégué de FUTUREN

Le Conseil d'administration de FUTUREN, réuni le 5 juillet 2017, a nommé Alexandre Morin au poste de Directeur Général Délégué. Il aura la responsabilité de mettre en œuvre les orientations stratégiques du Groupe, en appui de Fady Khallouf, Directeur Général de FUTUREN.

Alexandre Morin, 40 ans, capitalise sur 10 années d'expérience dans le secteur de l'énergie et des énergies renouvelables, dont 8 ans chez EDF Energies Nouvelles en tant que Directeur Financier d'EDF Energies Nouvelles France. Avant de rejoindre EDF Energies Nouvelles, il a occupé différents postes de management dans le domaine financier au sein de groupes internationaux. Il a notamment passé 3 ans au Maroc dans une filiale du groupe Technicolor (ex Thomson).

Changement au sein du Conseil d'administration

À l'issue du Conseil d'administration du 6 septembre 2017, Thibaut de Gaudemar a démissionné de ses fonctions d'administrateur et de membre du Comité d'audit.
 

À propos de FUTUREN

FUTUREN est un producteur d'électricité d'origine éolienne, présent sur l'ensemble de la chaîne de valeur du secteur éolien. Le Groupe développe, construit et exploite des parcs éoliens dans quatre pays : l'Allemagne, la France, le Maroc et l'Italie. Au 30 juin 2017, le Groupe exploite 732 MW pour son propre compte et pour le compte de tiers.

 
CONTACT

Elodie Fiorini
Secrétaire Général
Tél : +33 (0)4 42 906 596
e.fiorini@futuren-group.com


Société anonyme à Conseil d'administration au capital de 27 608 484,20 €

Siège social : 6 rue Christophe Colomb - 75008 Paris - France

Adresse administrative : Europarc de Pichaury - Bât. B9 - 1330, avenue JRGG de la Lauzière - BP 80199 - 13795 Aix-en-Provence Cedex 3 - France

Tél : +33 (0)4 42 904 904 – Fax : +33 (0)4 42 904 905 - www.futuren-group.com

L'action est cotée sur le compartiment B d'Euronext Paris sous le code Mnemo : FTRN.

 

[1] Incluant la détention par assimilation de 1 640 565 actions en période de conservation détenues par Fady Khallouf.


Télécharger

Imprimer

Retour